Quelques éléments pour mieux comprendre

Les retraites de base et complémentaires constituent les 2 régimes de retraite obligatoires. Ils fonctionnent par répartition, c’est-à-dire que les pensions versées sont financées par les cotisations des actifs.

Pour les musicien.ne.s, la participation à plusieurs régimes est possible, qui contribueront tous à déterminer le montant de votre pension.

Si vous avez cotisé en tant que salarié, vous percevrez :
  • une retraite de base versée par la Caisse nationale de l’assurance vieillesse des travailleurs salariés (CNAVTS)
  • et une retraite complémentaire du régime AGIRC-ARRCO, dont fait partie le groupe AUDIENS.
Si vous avez cotisé en tant que fonctionnaire dans la fonction publique territoriale vous percevez :
  • une retraite de base versée par la Caisse nationale de retraites des agents des collectivités locales (CNRACL)
  • et une retraite complémentaire versée par la RAFP (retraite additionnelle de la fonction publique)
Si vous avez cotisé en tant qu’agent contractuel, vous percevez :
  • une retraite de base versée par le régime général de la Sécurité sociale (= CNAVTS)
  • et une retraite complémentaire versée par l’IRCANTEC (institution de retraite complémentaire des agents non-titulaires de l’Etat et de collectivités publiques)

A noter qu’il existe un régime spécial pour les personnels de l’Opéra de Paris.

Si vous êtes né après 1964, l’âge de départ minimal est désormais de 62 ans. Il peut éventuellement être abaissé en cas de carrière longue, en compensation d’une incapacité permanente, de prise en compte de la pénibilité de la carrière, ou relevé si le nombre de trimestres validés est insuffisant.
L’âge maximal pour bénéficier d’un retraite à taux plein est de 67 ans.

Pour les musicien.ne.s intermittent.e.s qui ne totalisent pas le nombre de trimestres requis pour une retraite à taux plein entre 62 et 67 ans, un maintien des droits à l’assurance-chômage est possible sous certaines conditions. Il cesse toutefois dès que le bénéfice d’une retraite à temps plein est acquis.

 

Pour en savoir plus, voici une série de liens qui pourront vous apporter des éclaircissements :

Retraite des salariés du secteur privé

Retraite d’un agent titulaire ou non-titulaire de la fonction publique

Audiens : comprendre et anticiper votre retraitre